Le rayon de Noël est ouvert ! Soyez prêts à temps :
Jours
Heures
minutes
secondes
Dr. Phyto N°100 Octobre 2016

Voir les archives du Dr. Phytos

Conseils Octobre 2016

1/ Les Chancres
On appelle chancre toute altération de l'écorce et du bois sous-jacent des racines, collet, troncs, branches, etc... Ces chancres ont des causes très variées. Certaines d'ordre physiologiques, climatiques (froid, carences, blessures) et d'autres pathologiques (bactéries, champignons).

Sur fruitiers et feuillus, il existe :
* Chancre européen du pommier ou chancre à Nectria galligéna : parasite de blessure. La contamination se fait par les plaies de taille, morsures d'insectes, chute des feuilles.
* Maladie du corail ou chancre à Nectria cinnabarina.
* Chancre à cytospora.
* Chancre européen du châtaigner provoqué par cryphonectria parasitica.
* Chancre à Dothichisa du peuplier.

Lutte :
* Effectuer la taille en période hivernale.
* Tailler et brûler les rameaux atteints et désinfecter les outils de taille.
* Protéger les plaies de tailles et d'élagage à l'aide d'un mastic fongicide.
* Surveiller et intervenir contre les insectes et les maladies.

Lutte chimique :
* Pendant la chute des feuilles, traiter à plusieurs reprises à la bouillie bordelaise.


2/ La destruction des mousses

La présence des mousses dans les gazons indique souvent de mauvaises conditions du milieu.

On peut prévenir l'apparition des mousses en fonction des facteurs favorisants :
* Ombre importante provenant d'arbres ou d'arbustes : choisir des espèces de graminées adaptées à l'ombre.
* Ombre importante provenant d'une construction, sol présentant un drainage insuffisant : drainer, aérer et décompacter en profondeur.
* Sols trop compacts ou sablonneux : améliorer la structure du sol par l'apport d'agents régénérateurs de structure qui augmentent la perméabilité des sols lourds et la capacité de rétention des sols légers.
* Sols trop acides : faire un chaulage étalé dans le temps.
* Sols trop pauvres : fertiliser le gazon en 4 apports d'avril à septembre.
* Effectuer des tontes de 50 à 70 mm dans les endroits ombragés

Lutte chimique :
* Le sulfate de fer est très efficace. Cependant, il présente l'inconvénient de tacher pierres et dallages et d'acidifier le sol, ce qui contribue à l'apparition de mousses.
* Les produits anti-mousse appartenant à la famille des cyanamides calciques ne présentent pas ces inconvénients.



3/ Soins des rosiers

Effectuer un dernier traitement avec MALADIE DES ROSIERS (chez Bayer ou Fertiligène)



4/ Traitement divers

A cette époque, il est encore un peu tôt pour lutter à la Bouillie bordelaise, contre le chancre du pommier provoqué par le champignon Nectria galligena.



5/ Vos plantations : Planter maintenant, c'est possible !

Grâce à la culture en conteneur (en pot), vous pouvez planter sans aucun risque quant à la reprise durant toute l'année.
On veillera à effectuer un trou de plantation deux à trois fois plus large que le diamètre du conteneur. On prendra soin d'enrichir la terre servant à reboucher avec un engrais de fond du style SCORIE POTASSIQUE ou avec de l'OR BRUN. Prévoir une cuvette afin d'arroser. On veillera à apporter immédiatement après plantation dans la cuvette 10 litres d'eau à renouveler tous les deux à trois jours durant une semaine de façon à éliminer les poches d'air au niveau du système racinaire.



6/ Le désherbage

La période idéale de traitement sélectif des gazons et des pelouses se situe en septembre-octobre.
Quelques règles à respecter quant à cette opération :
* Traiter à des températures de moins de 25°C.
* Utiliser des jets pinceaux ou miroirs
* Traiter à faible pression, par temps calme afin d'éviter la formation d'embruns souvent préjudiciables aux plantes avoisinantes.




Dr Phyto




 
Voir la version bureau