Le rayon de Noël est ouvert ! Soyez prêts à temps :
Jours
Heures
minutes
secondes
Dr. Phyto N°99 Septembre 2016

Voir les archives du Dr. Phytos

Conseils Septembre 2016

1/ Oîdium sur Laurier-cerise
Cette maladie provoquée par un champignon microscopique Sphaerotheca pannosa entraine une déformation importante des pousses de l'année. Les symptômes, très caractéristiques, se manifestent entre autre par une déformation des feuilles accompagnées par des perforations des feuilles à contour irrégulier. On peut dans certains cas observer à la face inférieure des feuilles la présence d'un feutrage blanchâtre qui est le mycélium du champignon.
Ce champignon très virulent sévit jusqu'au mois d'octobre-Novembre. Continuer les traitements jusqu'à mi-novembre.



2/ Le déperissement du Thuya

Les fortes chaleurs que nous avons observées le mois dernier ont pu favoriser le dessèchement des rameaux. Le Thuya étant très sensible au stress hydrique, n'hésitez pas à arroser au niveau du sol. Quant à la fertilisation, vous pouvez apporter un engrais organique riche en potasse et en phosphore et très faiblement dosé en azote.
Concernant la maladie due à Didymascella thujina, provoquant un dessèchement partiel du feuillage, un bon nombre de fructifications de ce champignon ont été observées. A traiter (L'idéal étant de traiter systématiquement à partir du printemps en préventif !)



3/ Soins des rosiers

Le rosier est extrêmement sensible à trois maladies, à savoir l'oïdium, la maladie des taches noires, la rouille et à deux parasites animaux : les pucerons et les acariens. Continuer les traitements à raison d'un traitement tous les 15 jours environ (à base de produit associant insecticide et antifongique (INSECTES ET MALADIES de chez FERTILIGENE par exemple) jusqu'à la fin du mois. Traitements très importants à effectuer en priorité.



4/ Maladies sur arbres fruitiers

A cette époque, il est encore trop tôt pour lutter à la Bouillie bordelaise, contre le chancre du pommier provoqué par le champignon Nectria galligena.



5/ Continuez vos plantations : C'est possible

Grâce à la culture en conteneur (en pot), vous pouvez planter sans aucun risque quant à la reprise durant toute l'année.
On veillera à effectuer un trou de plantation deux à trois fois plus large que le diamètre du conteneur. On prendra soin d'enrichir la terre servant à reboucher avec un engrais de fond du style SCORIE POTASSIQUE ou avec un terreau enrichi avec des algues et/ou du fumier. Prévoir une cuvette afin d'arroser. On veillera à apporter immédiatement après plantation dans la cuvette 10 litres d'eau à renouveler tous les deux à trois jours durant une semaine de façon à éliminer les poches d'air au niveau du système racinaire.



6/ Le désherbage

La période idéale de traitement sélectif des gazons et des pelouses se situe en septembre-octobre.
Quelques règles à respecter quant à cette opération :
* Traiter à des températures de moins de 25°C.
* Utiliser des jets pinceaux ou miroirs
* Traiter à faible pression, par temps calme afin d'éviter la formation d'embruns souvent préjudiciables aux plantes avoisinantes.



Dr Phyto


 
Voir la version bureau