Le rayon de Noël est ouvert ! Soyez prêts à temps :
Jours
Heures
minutes
secondes
Dr. Phyto N°107 Mai 2017

Voir les archives du Dr. Phytos

Conseils Mai 2017



BULLETIN DU Dr. PHYTO DE MAI 2017


La période de plantation des arbres et arbuste en racines nues étant terminée, vous pouvez continuer vos plantations pour les végétaux conditionnés en conteneurs. Lors de la plantation vous en profiterez pour amender la terre excavée avec un substrat spécialement conçu pour une plantation à base de fumier décomposé. J’en profite pour attirer votre attention sur le fait de ne pas mettre en contact les racines directement avec le fumier.


Les principaux traitements à effectuer :


D’une façon générale, les maladies d’ordre cryptogamique et les parasites animaux commencent à se développer dès l’élévation des températures et il en est de même pour les insectes.


Actuellement les végétaux suivants doivent faire l’objet de traitements systématiques à savoir en premier lieu : les rosiers. En effet, ceux-ci sont sensibles à 3 maladies :



  • La maladie des taches noires (Diplocarpon rosae)

  • La maladie du blanc (Sphaerotheca macularis)

  • Et la rouille (Pragmidium mucronatum).


Un des fongicides le plus efficace reste l’Horizon pour lutter contre ces trois maladies car il possède en outre une action endothérapique ou systémique. Cela signifie que ce produit est absorbé par les feuilles et ensuite véhiculé par la sève dans l’ensemble de la plante. Ceci rend  le produit plus résistant au lessivage notamment à celui lié à la pluie. Ce traitement est à renouveler toutes les 3 semaines. En respectant cette posologie vous aurez des fleurs jusqu’au mois de novembre !


Effectuez un traitement contre les pucerons, les thrips, les cochenilles avec l’insecticide polyvalent de chez Fertiligène. Envisagez un traitement tous les mois.


Concernant toujours les rosiers, pour ce qui est de la fertilisation, utilisez un engrais riche en magnésium.



  • La cloque du pêcher : les premiers symptômes sont apparus depuis environ 15 jours. Concernant les traitements il est hélas trop tard pour intervenir. En effet pour lutter contre cette maladie, il faut intervenir à l’automne lors de la chute des feuilles avec de la bouillie bordelaise et au printemps au gonflement des bourgeons et à raison de 2 traitements à 15 jours d’intervalle.

  • Tavelure et oïdium du pommier : Effectuer dès maintenant un traitement au soufre.

  • Dépérissement de l’abricotier: Actuellement on a déjà recensé plusieurs cas de la bactériose de l’abricotier, elle se manifeste par un dépérissement de l’arbre accompagné d’un écoulement de gomme (gommose). Hélas, il n’existe pas de traitement curatif, afin d’enrayer cette maladie d’origine bactérienne. Cependant afin d’éviter une éventuelle contamination, je ne saurais trop vous conseiller d’effectuer 2 traitement à la chute des feuilles et 2 à 3 traitements au printemps à la bouillie bordelaise.

  • Traitement anti-limaces : les Saints de glace étant passés, la période de plantation des jeunes plants et notamment les plantes à massif peut commencer. Les arroser abondamment en raison de l’élévation des températures.

  • Epandre un produit anti-limaces : produit à épandre immédiatement après plantation et arrosage autour des cultures légumières (salades, choux, fraises.. et florales (tulipes, plantes à bulbes, Bégonias …).


Nous avons connu en Haute Normandie il y a trois semaines des températures avoisinant les -6°C. Ces conditions ont provoqué des altérations importantes sur les jeunes pousses. Vous avez encore la possibilité de traiter afin d’éliminer les parasites de faiblesse ou d’équilibre ayant pu s’installer suite aux dégâts du gel. Le produit que vous pouvez utiliser est la bouillie bordelaise ou le fongicide commercialisé pour les maladies des plantes florales et pourritures.



  • La pyrale du buis : chenille très active. Peut défolier totalement un buis en quelques jours. A ce jour nous avons observé de nombreuses attaques extrêmement virulentes. Traiter dès maintenant cette Pyrale. Dans le cadre de la lutte biologique, je ne saurais trop vous conseiller d’utiliser l’insecticide biologique Pyrale du buis de chez Bayer Jardin. Cet insecticide est à base d’un bacille à savoir Bacillus thuringiensis. Ce bacille, après ingestion par de nombreuses espèces d’insectes, perturbe le système digestif du parasite et entraîne leur mort. Répéter ce traitement à quatre reprises à 15 jours – 3 semaines d’intervalle.

Les traitements secondaires :



  • Oidium du laurier cerise : Horizon

  • Entomosporiose du Photinia, taches foliaires sur jeunes feuilles : Horizon

  • Puceron sur cerisier (enroulement des feuilles) : Polysect ultra SL

  • Concernant Polysect ultra SL, il est également efficace sur l’ensemble des pucerons et cochenilles altérant les arbres fruitiers, les cultures florales et les plantes vertes. Il est aussi très efficace sur le doryphore de la pomme de terre.

Le désherbage chimique



  • Désherbage des gazon




  • Avant d’entreprendre le désherbage chimique de vos gazons, celui-ci devra avoir 3 à 5 centimètres de hauteur et ensuite après le traitement laisser agir le produit durant 1 semaine avant une nouvelle tonte.




  • Désherbage des allées



  • Pour le désherbage chimique des allées, des cours, des zones non cultivées utilisez des herbicides ayant une action foliaire systémique tel le glyphosate et une action racinaire.


Votre Docteur Phyto


Pierre FARIBAULT


En cas de problème n’hésitez pas à me joindre 7 jours sur 7 au 07 85 14 70 61



 
Voir la version bureau