Le rayon de Noël est ouvert ! Soyez prêts à temps :
Jours
Heures
minutes
secondes
Dr. Phyto 113 - Mois d'octobre 2018

Bulletin du Dr. Phyto du mois d'octobre 2018

Bilan phytosanitaire de l’année 2018

En raison des conditions climatiques exceptionnelles de cet été à savoir des températures élevées et
une très faible pluviométrie les maladies cryptogamiques furent très rares. A titre d’exemple on peut
citer quelques rares attaques de mildiou sur tomates et pommes de terre de même que pour les
maladies et insectes sur rosier (rouille, maladie des tâches noires et oïdium, puceron). Concernant
ces derniers on peut noter cependant quelques cas d’acarioses. Sur arbres fruitiers on a signalé
seulement la moniliose et la tavelure et beaucoup d’attaques de carpocapse.

Néanmoins des conifères et surtout les thuyas ont souffert de la sécheresse se manifestant par un
dépérissement total de sujets touchés. Nous avons pu également observer sur cette espèce des
attaques du bupreste des genévriers du à Lampra festiva se caractérisant par le dépérissement d’une
branche principale.

Sur buis les attaques de la pyrale du buis (Cydalima perspectalis) ont été spectaculaires. Nous avons
pu observer cette année jusqu’à 4 générations. A titre d’information dans le sud de la France
notamment en Avignon et en Dordogne après avoir défolié la totalité des buxacées elles se sont
attaquées aux charmes, chênes, figuiers, lierres, lilas, noisetiers ormes et rosiers. Et entre autre elles
ont colonisé par milliers façades et terrasses des maisons (source Le lien horticole N°1028).

Traitements à envisager

Peu de traitements sont à envisager en ce début de mois. Cependant surveiller le chute des feuilles
de vos arbres fruitiers. Effectuer un traitement à la bouillie bordelaise dès l’instant où ceux-ci auront
perdu un tiers de leur feuillage puis recommencer à 50 % à la chute des feuilles. Ces traitements sont
extrêmement importants pour éviter la propagation de certaines maladies et notamment le chancre
européen du pommier du à Nectria sp.
Pour ce qui des rosiers éliminez les fleurs fanées et couper d’un 1/3 leur feuillage, ensuite effectuez
un traitement à la bouillie bordelaise en préventif contre le chancre dû à Coniothyrium sp.

Votre Dr. Phyto.

Vous pouvez me joindre 7/7 jours au numéro suivant : 07 85 14 70 61

Cordialement,
Pierre FARIBAULT

 
Voir la version bureau