Nocturne de Noël : éclosion de l’oeuf mystère dans
Jours
Heures
minutes
secondes
Terrarium à biotope pour reptiles et amphibiens

 

En règle générale, les reptiles, amphibiens et arthropodes sont très bien adaptés à leur espace de vie naturel. Pour que ces animaux se sentent également bien lorsqu’ils sont maintenus dans un terrarium, il est important de satisfaire au mieux à leurs besoins. Avec une maintenance responsable, les animaux resteront en bonne santé et procureront beaucoup de plaisir à leur propriétaire avec leur comportement aux multiples facettes.

 

Terrarium de type désert

Les particularités du désert sont, en premier lieu, une énorme sècheresse combinée à de fortes variations de la température entre le jour et la nuit. Ici, le substrat idéal est du sable fin ou, pour les reptiles qui creusent, un mélange sable-terre glaise.

L’éclairage se compose d’une lampe lumière du jour et d’un éclairage supplémentaire riche en UV-A/UV-B compact 10 %.

Pour simuler le réchauffement du substrat durant la journée, installez sous le substrat un câble chauffant ou encore un tapis chauffant. Dans les terrariums de type désert, la température se situe en moyenne autour de 30°C et peut atteindre, sous les spots, 45 à 55°C. La nuit, la température devrait être réduite à 15 – 20°C.

Des cavernes et des places ensoleillées peuvent être aménagées à l’aide de structures en pierres et en racines.

Veillez à ce que les animaux ne puissent pas creuser en-dessous. Collez éventuellement les structures avec du silicone pour éviter que les animaux ne restent coincés.

Vaporisez légèrement la terre de fond le matin. Vous simulerez ainsi la rosée. L’humidité doit toutefois rapidement disparaître.

Pour la végétation, plantez des agaves ou des cactus sans épines dangereuses. En alternative, vous pouvez également opter pour des plantes artificielles.


Terrarium de type forêt pluviale

Dans la forêt pluviale tropicale, règnent souvent des températures pratiquement constantes (environ 24 – 26°C) et une très forte humidité de l’air (80 %). Les animaux qui peuplent la forêt pluviale sont le plus souvent des espèces qui grimpent et qui vivent dans les arbres. Il faut en tenir compte lors de l’aménagement du terrarium. La terre de fond appropriée doit être résistante aux moisissures et exempte de pesticides et de fertilisants. L’idéal est de l’humus pour terrarium, qui, grâce à sa forme en briquettes, est peu encombrant et peut facilement être stocké. Combiné à de l’eau, cette terre de fond augmente énormément de volume.

Pour ne pas dessécher le fond, installez les tapis chauffants dans les terrariums de type forêt pluviale de préférence contre la paroi arrière.

Des bois résistant à l’humidité sont un élément important de l’aménagement tout en étant décoratifs. Pour la végétation, pratiquement toutes les plantes d’intérieur non toxiques proposées dans le commerce conviennent, telles que les orchidées, les bromélias, les tillandsias, les fougères tropicales, les mousses, mais également différentes espèces de ficus. Veillez à ce que les plantes soient exemptes d’engrais. Si vous avez un doute quant à leur origine, vaporisez-les plusieurs fois et, le cas échéant, arrosez-les abondamment avant de les planter dans le terrarium.


Terrarium pour tortues

Les tortues terrestres européennes devraient, autant que possible, être maintenues en plein air. La maintenance en terrarium s’impose toutefois pour les jeunes animaux, les animaux malades ou affaiblis ou encore lors de la transition entre le repos hivernal et la maintenance en plein air. Conformément à leur habitat naturel, les animaux sont maintenus à une température relativement élevée et sèche (environ 25°C) en été et fraîche et humide en hiver (environ 5°C).

De la tourbe de coco, éventuellement mélangée à du sable, convient bien comme terre de fond.

Documents à télécharger


Terrarium à biotope pour reptiles et amphibiens.pdf
 
Voir la version bureau