Le rayon de Noël est ouvert ! Soyez prêts à temps :
Jours
Heures
minutes
secondes
Le traitement des cultures légumières

Le traitement des cultures légumières

Le vol des puceron de la carotte (Cavariella aegopodii) risquent de commencer très prochainement, surveiller les parcelles de carottes à la levée pour détecter leur présence. Ces pucerons provoquent une crispation des cotylédons et des premières feuilles. Traiter si possible avec un produit spécifique.

Concernant la mouche du chou sur chou et navet, poursuivre les traitements tous les quinze jours sur les cultures de navets et sur jeunes cultures de chou, si elles n'ont pas été traitées au semis. Attention sur navets, arrêter les traitements au moins quinze jours avant la récolte.

Sur haricots, deux maladies redoutables à savoir le Botrytis et le Sclérotinia sont à surveiller par temps chaud, on effectuera un traitement préventif par temps chaud.

Pour la mouche de l'oignon sur poireau, renouveler la protection, pour les parcelles n'ayant pas reçu de traitement au semis, avec un insecticide au semis.

Pour le Doryphore de la pomme de terre, il est encore trop tôt pour intervenir efficacement, de nombreux autres insectes étant susceptibles de contaminer les cultures dans les jours à venir.

Pour ce qui concerne le mildiou de la pomme de terre, si des températures anormalement élevées pour la saison sont observées, il faut commencer les traitements dès maintenant. On utilisera de préférence un fongicide systémique, c'est-à-dire un fongicide qui est absorbé par les feuilles et véhiculé dans toute la plante par la sève, ce qui présente l'avantage de ne pas être lessivé par la pluie ou par les arrosages contrairement aux fongicides de contact telle que la bouillie bordelaise sensible au lessivage.

Documents à télécharger

 
Voir la version bureau