Conseil pour vos arbres

 

Indispensables pour structurer le jardin, vous les choisirez pour leur ombre protectrice, leurs floraisons ornementales, leurs fruits ou leurs feuillages décoratifs. De nombreuses variétés s’adaptent aux petits jardins. Symbole de vie, n’oubliez pas que ce sont les poumons de votre jardin et de la planète !

 

La plantation

Bien choisir l'emplacement dans votre jardin. Pensez à la croissance future de votre arbre, à l'ombre qu'il projettera, notamment en hiver, quand le soleil est bas.
Pensez aux distances réglementaires avec le voisinage.
Laissez la place pour le développement des racines : en général le volume occupé par les racines est le même que celui de toute la ramure.

Ouvrez un trou de 80 cm en tout sens. Eliminez la mauvaise terre du sous-sol. Conservez la terre végétale de surface et mélangez la finement avec du terreau riche en engrais  en proportion  50/50, ce mélange vous servira à combler le trou de plantation.


- Pour les arbres en motte ou en conteneur :
Evitez de briser la motte. Le sommet de la motte doit se trouver au niveau du sol. Comblez le trou avec la terre mélangée au terreau.
Placez en suite un tuteur en oblique, possibilités de les mettre en bipodes ou tripodes pour les gros sujets. Arrosez copieusement.


- Pour les arbres en racines nues :
Taillez proprement au sécateur les racines abimées. Taillez les branches principales au 1/3 de leur longueur, supprimez les branches secondaires.
Enfoncez au fond du trou, verticalement un tuteur. Faire une butte de terre meuble au fond du trou (terre de surface+ terreau).
Placez l’arbre en le maintenant au plus près du tuteur, recouvrez de terre sans laisser de poche d’air. La base du tronc doit se trouver impérativement au niveau du sol.
Tassez en surface avec le pied et constituez une cuvette de terre de 80 cm de diamètre.
Arrosez dans la cuvette 3 ou 4 fois de suite, même s’il pleut, pour assurer une bonne reprise.
Attachez le tronc avec un collier en caoutchouc, en laissant un jeu de 1cm entre le lien et le tronc, afin d’éviter de marquer le tronc.

 

Elagage

Sur arbres déjà âgés, il consiste à réduire le volumes des branches. Il se pratique en fin d'hiver. Ne coupez jamais toutes les branches au ras du tronc. Sur les branches principales raccourcies, laissez quelques petits branches fines appelées "tire-sève" qui facilitent la repousse. Sur les coupes les plus grosses, étalez du "Goudron de Norvège" protecteur et désinfectant.

 

Taille de formation

La taille de formation est nécessaire pour donner de l'allure à votre arbre et pour créer sa charpente. Si l'arbre grandit trop vite sans produire de belles ramifications latérales, il faut l'étêter c'est-à-dire coupez en fin d'hiver les branches verticales les plus vigoureuses.

 

Entretien

Arroser votre arbre la première année est essentiel pour sa bonne croissance. Dès que les feuilles font leur apparition, apportez 30 litres d'eau tous les 15 jours (sauf s'il pleut abondamment) ; en été, 20 litres d'eau chaque semaine.

A partir de la seconde année, espacez les arrosages.

Chaque automne, épandez une bonne dose d'engrais organique au pied de l'arbre et griffez ou bêchez sur 10 cm de profondeur pour le mélanger à la terre de surface.

Documents à télécharger

 
Voir la version bureau